Accéder au contenu principal

Monter un meuble IKEA est plus facile que de se le faire livrer

Le texto est arrivé sur mon mobile : "Vous serez livré le 30 août 2014 entre 8h et 11h". C'était un samedi, et nous nous attentions tranquillement à voir arriver notre commode, commandée en ligne plusieurs semaines auparavant.

Comme je suis quelqu'un qui n'aime pas ouvrir à un livreur inconnu en pyjama, les cheveux ébouriffés, je me lève à 7h30, le fameux samedi, je prends une douche, je m'habille, et j'attends, assis sur le sofa, que l'on sonne. Les heures passent. Rien.
10h45 - enfin ! - un appel. Malheureusement, ce n'est pas une bonne nouvelle : "il y a un problème avec le camion de livraison", la commande est reportée. Aucune excuse. Aucune explication sérieuse.

La nouvelle date est fixée au samedi 13 septembre 2014. De nouveau, nous décalons notre départ en week-end à la campagne pour recevoir le colis, "entre 7h et 10h". Levés de très bonne heure, une seconde fois, nous attendons. Peu avant 10h, nous recevons le message suivant : "Cher client, un incident technique nous contraint à reporter votre livraison. Vous serez contacté pour un nouveau RDV".

IKEA : le service de livraison semble aussi mauvais que le service après vente

Deux fois de suite, donc ! Deux week-end bloqués, deux livraisons annulées, au dernier moment, sans que nous ne soyons responsables à aucun moment de ces reports de dernière minute. Habituellement, je ne suis pas un client difficile, et je n'ai jamais été partisan de la notion de "client-roi"… mais il y a des limites.

Surtout que dans la foulée de cette mésaventure, nous n'avons plus aucune nouvelle, pendant plusieurs jours. Personne ne nous recontacte. Je finis par écrire, moi-même, au compte dédié, sur Twitter, pour expliquer le problème. Après quoi on nous impose une nouvelle date, sans nous prévenir, ni nous demander si nous sommes disponibles : le vendredi 26 septembre, soit un mois après la demande initiale, et alors que nous travaillons, à cette heure. (Comme nous demandions à chaque fois d'être livrés le samedi, il ne fallait pas être très malin pour comprendre qu'un vendredi matin ne nous arrangeait pas, mais ça doit être trop compliqué à comprendre, pour les responsables livraison de la firme suédoise). 

Nous acceptons néanmoins de recevoir le colis le vendredi en question. J'ai un peu peur de voir IKEA me refaire le même coup de la panne, pour la troisième fois, au tout dernier moment. Heureusement, cette fois, les livreurs finissent par arriver. Mais - je vous le donne en mille - il manque un colis


Nous sommes fin octobre. J'ai fini par pouvoir monter ma commode. L'exercice en lui-même m'a pris une demi-heure, environ. Mais les échanges avec le Service de livraison puis le SAV ont duré plusieurs semaines.

Et le meilleur, c'est que je n'ai toujours pas été recontacté. Toujours aucune nouvelle. Ils m'ont proposé de rembourser la moitié des frais de livraison en bons d'achat. Tu parles d'un geste commercial. Puis… silence radio.

Je vous déconseille vivement de passer commande chez IKEA, car une simple recherche Google vous permettra de voir que je suis loin d'être un cas isolé : Ikea sait vendre des meubles, mais pas les livrer. Et leur service après vente est encore plus calamiteux - pour ce que j'en ai vu - que leur service de livraison à domicile. Vous êtes prévenus.

Commentaires

Anonyme a dit…
Il faut aller chez maisons du monde! Ils sont supers pour ca!
Anonyme a dit…
En lisant ton très bo' text, j'me pose une question : as-tu pris une douche le 13 septembre 2014?
Basile a dit…
Le diable est dans les détails, n'est-ce pas ? :)
Anonyme a dit…
Livraison IKEA : je confirme !
Bonjour,
Je ne vais malheureusement ne rajouter qu'une petite couche à tous les propos tenus sur ce forum.
J'ai commandé le 18 juillet chez IKEA, par internet, un ensemble de plusieurs meubles pour une chambre à coucher refaite complètement. Le planning était très tendu avec notamment l'intervention d'un artisan pour la réfection de la chambre. Mais celui-ci en mettant 3 personnes a réduit son délai de 2 semaines à 5 jours.
La commande internet IKEA s'est faite avec l'aide téléphonique d'un de leurs conseillers. Donc j'avais la certitude que tous les meubles étaient disponibles et devaient être livrés et montés (très cher le montage, mais pour des raisons de santé je n'avais pas le choix) aujourd'hui 2 août. Au vu des forums internet j'ai appelé plusieurs fois depuis une semaine pour savoir ci tout était OK : ça l'était !
Hier matin (la veille de la livraison) au téléphone (j'étais 22ème sur la liste d'attente avec un appel surtaxé) on me dit "pas de souci" pour demain 2 août. En plus je vais recevoir un SMS entre 15h00 et 21h00 pour le créneau horaire du livreur. A 18h30 n'ayant pas de SMS je m'inquiète et téléphone. Réponse à 18h50 "pas de souci, de plus, Monsieur, il n'est pas encore 21h00 !".
A 19h01 (plus moyen de téléphoner après 19h00) : SMS me disant livraison retardée !!!!!!!!!
J'appelle ce matin : il manque 2 éléments d'un meuble. Pourtant disponibles depuis le 18 juillet jusqu'à hier 1er août à 18h50.
On me "propose" une livraison au mieux le 12 août. Sans garantie (car j'en ai posé des questions...) qu'il n'y aura pas un nouvel élément manquant. Dans ce cas, dixit " Pas de souci on prévoira une nouvelle date". Si, je suis sérieux en écrivant cela.
Je n'ai pas réussi à savoir à qui IKEA à refourguer mes 2 éléments. Probablement à un client qui est dans une situation plus critique que la mienne ....
Je conseille dans ce forum, dans la mesure du possible de ne pas commander sur internet. Car vous n'avez que le téléphone pour râler (inutilement de plus). En revanche dans un magasin ils n'aiment pas trop que l'on fasse du foin devant d'autres clients. Car dans ce cas ils trouvent vite une solution.
J'en profite pour vous demander si vous pensez que le 12 août j'ai une petite chance d'être livré.... ainsi que des précautions à prendre avec les monteurs (car il paraît que c'est affligeant).
Cordialement.
Unknown a dit…
Voici une pétition qui pourrait vous intéresser au vu que 2 ans après IKEA n'a toujours pas changer ça gestion des livraison: https://www.change.org/p/ikea-indemnit%C3%A9s-pour-le-non-respect-des-livraisons-ikea-france

Posts les plus consultés de ce blog

Putain, dix ans

© illustration   Heart Machine C ela fera dix ans cette année. Dix ans que j'ai créé ce blog. Le premier post de L'avenir est à réinventer  a été publié en octobre 2009. Des centaines ont suivi. J'ai parlé de philosophie, de littérature , de poésie . J'ai parlé de l'évolution des technologies, des médias sociaux, et de politique. J'ai parlé de ma vie, plus ou moins explicitement, de mes amours, de mes amis, de mes emmerdes. De mon spleen, parfois ; de mes espoirs, souvent.  De nombreuses personnes ont laissé des commentaires, ont réagi, ont répondu, m'en ont parlé quand je les rencontrais. Certains de mes billets trouvaient un écho particulier. J'ai reçu des messages auxquels je ne m'attendais pas. Ça m'a encouragé à poursuivre. J'ai fait des rencontres, grâce à ces mots que je postais en ligne. Des gens qui me connaissaient peu ont pu découvrir des points communs, des intérêts partagés.  Je vais continuer. Continuer d'éc

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

D ésormais, sur la quasi-totalité des réseaux sociaux et des moyens de communication modernes, vous avez la possibilité de savoir quand votre interlocuteur a reçu (et lu) votre message . Dans un temps fort lointain, les lettres prenaient plusieurs mois avant d'être découvertes, et parcourues. Certaines tombaient de la diligence, en chemin. Il était impossible de savoir si votre interlocuteur l'avait bien réceptionnée, jusqu'au jour où sa réponse apparaissait enfin dans votre boite aux lettres. Et le bonheur était alors considérable. L'autre a lu mon message Aujourd'hui, non seulement un message peut être lu immédiatement, mais vous êtes informé de cette lecture tout aussi immédiatement. Sur Facebook, sur WhatsApp, sur iMessages, des indications grisées viennent vous apporter ces éléments d'information.  Vous savez aussi si la personne est - ou non - derrière son mobile, à l'instant T. Ou depuis combien de temps elle n'est plus connectée,

Ne pas cesser d'écrire

N e pas se poser trop de questions. Ne pas chercher en vain qu'un sujet vienne miraculeusement se proposer, neuf, beau, inspirant, original. Pour quiconque a déjà tenu un blog, il arrive qu'on se retrouve coi, interdit. L'équivalent du syndrome de la page blanche, pour l'écrivain. Si cela se produit après deux semaines de blogging, il faut se faire une raison, et passer à autre chose. Mais lorsque cela survient après cinq ans de posts réguliers, c'est légèrement différent.  J'aime - et j'ai toujours aimé - écrire. Des lettres, des mots, des feuilles qu'on fait passer discrètement dans la salle de classe, lorsque le professeur a le dos tourné ; mais aussi des nouvelles, des mails, des DM, des correspondances facebookiennes. C'est un plaisir de sentir mes doigts qui pianotent sur le clavier, de voir ces mots qui se forment sous mes yeux, sortis de nulle part - sortis de moi. Pendant quelques jours, on se trouve des raisons, pour expliq