La Ballade du Cœur qui a tant battu


Cœur dur comme une tour,
Ô cœur de pierre,
Donjon de jour en jour
Vêtu de lierre.

Cœur tu as fait ton jeu
Au tapis vert,
Tu as jeté ton feu
Au vent d'hiver.

Cœur dur comme une tour
Rectangulaire,
Voici monter le jour
Quadrangulaire.

De tous liens lié
À cette terre,
Ô cœur humilié,
Cœur solitaire.

Cœur qui as tant crevé
De pleurs secrets,
Buveur inabreuvé,
Cendre et regrets.

Cœur tant de fois baigné
Dans la lumière,
Et tant de fois noyé,
Source première.

Pris dans ta capitale,
Et dans ton lit,
Prince en terre natale
Enseveli…


Charles Péguy


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Les vagues