Accomplir pour s'accomplir

16.4.15 Basile Segalen 0 Comments

J'entendais encore ce matin, à la radio, la formule suivante : "vivre, c'est prendre des risques". Cela sonnait comme une évidence, et n'était en aucune façon remis en question. Je ne sais pas si je suis vraiment d'accord avec ça.

Créer

Vivre, au sens fort, c'est pour moi respirer un bon coup, ouvrir les yeux, courir à perdre haleine en forêt, ou plonger dans la vague qui s'approche. C'est se sentir griser par la brise, c'est admirer les lumières du printemps en traversant la Seine. Ça ne passe pas nécessairement par une prise de risque.

En revanche, pour ne pas laisser sa vie passer sans y prendre garde, pour éviter le flux incessant des journées inutiles, il faut sortir des sentiers battus, s'aventurer, et créer quelque chose, surtout. Qu'importe ce que l'inspiration vous amène à dessiner, à écrire, ou à construire.
"Écrire, ce n'est pas vivre. C'est peut-être survivre". Blaise Cendrars
Je ne sais plus quel écrivain conseillait d'écrire quelque chose, tous les jours. N'importe quoi. Comme un exercice constant de la créativité. Un entraînement de la pensée.


Ce qui est certain, c'est qu'on pourrait faire de grandes choses en accomplissant un peu, quotidiennement. Comme ce Néerlandais qui a décidé, un beau jour, de ramasser les déchets qui s'accumulaient le long d'une rivière, près de chez lui. Pour un résultat finalement assez spectaculaire.

"Cela prend seulement trente minutes, ça fait une vraie différence, et vous serez surpris de constater à quel point vous vous sentez bien après".

Salve d'accomplissements

Vivre, c'est accomplir. Pas simplement accomplir une tâche, ou accomplir son devoir, bien entendu. Mais réaliser - au sens de rendre réel - des idées, des projets, des envies. Mener à bien certains desseins, se fixer des objectifs et s'y tenir, prendre le temps de travailler, pour finaliser ce qu'on avait l'intention de faire.
"Il n'y a que deux conduites avec la vie : ou on la rêve, ou on l'accomplit". René Char
C'est de cette façon, et de cette façon seulement, qu'on peut devenir une personne accomplie. Et le plaisir est toujours grand, quand on peut se retourner pour contempler le chemin parcouru. Quand on peut prendre le temps d'observer, enfin, tout ce qui a été fait, déjà.

Alors faites ! Qui que vous soyez, ne perdez plus de temps. Accomplissez ! Les feux sont verts.

0 commentaires: