Une minute de cinéma

J'étais hier soir au théâtre Ciné 13, dans le dix-huitième arrondissement, pour la soirée blogueurs organisée par le Mobile Film Festival. Dans ce cinéma magnifique, au charme fou et aux sièges particulièrement confortables, j'ai pu voir les créations de cette année. Si vous ne connaissez pas encore ce Festival, je vous en rappelle le principe ; les réalisateurs doivent suivre la règle suivante : 1 film, en 1 minute, tourné avec 1 mobile.

De vraies contraintes de création, donc, mais qui invitent chacun à innover, à proposer une idée originale, et une façon intéressante de l'exprimer. Le court-métrage lauréat de l'édition 2013 m'avait particulièrement marqué, déjà. Il était réalisé par Guillaume Renusson, et s'intitule "une minute de silence" :


Cette année, plus de 700 films ont été proposés, et 50 retenus pour recueillir les votes des internautes (jusqu'au 6 février). Un jury - présidé par Jean-Pierre Jeunet - décernera par ailleurs plusieurs prix (le meilleur film, le meilleur scénario, la meilleure mise en scène ou encore le meilleur acteur / la meilleure actrice).

Certains films m'ont vraiment séduit, cette année. Il y a des idées, simples, qui fonctionnent très bien, en une minute. Le "Selfie" proposé par Benjamin Mélot, par exemple :



Ou cet échange de SMS imaginé par Samuel Wrobel, dans lequel chacun pourra se reconnaître :


J'aime beaucoup celui-ci, également :


Et celui-là : 


L'enjeu est de taille : BNP Paribas (partenaire du Festival pour la quatrième année consécutive) remettra en effet au réalisateur du "Meilleur Film Mobile" une bourse de 15 000 euros pour lui permettre de réaliser son court métrage, accompagné par un producteur, dans l'année qui suit le Festival. Pour certains, ça peut donc être le début d'une longue et belle histoire.

Mon coup de cœur, personnel, pour cette édition 2014, s'intitule "Cercle Vicieux" :


Et vous ? N'hésitez-pas à faire un tour sur le site officiel du Mobile Film Festival pour découvrir tous les films en compétition. Il y a de vraies perles. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Les vagues