L'âme bretonne

Quand, du sein de la mer profonde,
Comme un alcyon dans son nid,
L'âme bretonne vint au monde
Dans son dur berceau de granit,

C'était un soir, un soir d'automne,
Sous un ciel bas, cerclé de fer,
Et sur la pauvre âme bretonne
Pleurait le soir, chantait la mer.

Charles Le Goffic



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Du nœud au dénouement