Comment encore reconnaître


Comment encore reconnaître
Ce que fut la douce vie ?
En contemplant peut-être
Dans ma paume l'imagerie

De ces lignes et de ces rides
Que l'on entretient
En fermant sur le vide
Cette main de rien.

Rainer Maria Rilke

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Les vagues