Octave Segalen

Je suis oncle, de nouveau. Et heureux, de nouveau. Voici Octave Segalen, à deux jours. 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Du nœud au dénouement