Monter un meuble IKEA est plus facile que de se le faire livrer

Le texto est arrivé sur mon mobile : "Vous serez livré le 30 août 2014 entre 8h et 11h". C'était un samedi, et nous nous attentions tranquillement à voir arriver notre commode, commandée en ligne plusieurs semaines auparavant.

Comme je suis quelqu'un qui n'aime pas ouvrir à un livreur inconnu en pyjama, les cheveux ébouriffés, je me lève à 7h30, le fameux samedi, je prends une douche, je m'habille, et j'attends, assis sur le sofa, que l'on sonne. Les heures passent. Rien.
10h45 - enfin ! - un appel. Malheureusement, ce n'est pas une bonne nouvelle : "il y a un problème avec le camion de livraison", la commande est reportée. Aucune excuse. Aucune explication sérieuse.

La nouvelle date est fixée au samedi 13 septembre 2014. De nouveau, nous décalons notre départ en week-end à la campagne pour recevoir le colis, "entre 7h et 10h". Levés de très bonne heure, une seconde fois, nous attendons. Peu avant 10h, nous recevons le message suivant : "Cher client, un incident technique nous contraint à reporter votre livraison. Vous serez contacté pour un nouveau RDV".

IKEA : le service de livraison semble aussi mauvais que le service après vente

Deux fois de suite, donc ! Deux week-end bloqués, deux livraisons annulées, au dernier moment, sans que nous ne soyons responsables à aucun moment de ces reports de dernière minute. Habituellement, je ne suis pas un client difficile, et je n'ai jamais été partisan de la notion de "client-roi"… mais il y a des limites.

Surtout que dans la foulée de cette mésaventure, nous n'avons plus aucune nouvelle, pendant plusieurs jours. Personne ne nous recontacte. Je finis par écrire, moi-même, au compte dédié, sur Twitter, pour expliquer le problème. Après quoi on nous impose une nouvelle date, sans nous prévenir, ni nous demander si nous sommes disponibles : le vendredi 26 septembre, soit un mois après la demande initiale, et alors que nous travaillons, à cette heure. (Comme nous demandions à chaque fois d'être livrés le samedi, il ne fallait pas être très malin pour comprendre qu'un vendredi matin ne nous arrangeait pas, mais ça doit être trop compliqué à comprendre, pour les responsables livraison de la firme suédoise). 

Nous acceptons néanmoins de recevoir le colis le vendredi en question. J'ai un peu peur de voir IKEA me refaire le même coup de la panne, pour la troisième fois, au tout dernier moment. Heureusement, cette fois, les livreurs finissent par arriver. Mais - je vous le donne en mille - il manque un colis


Nous sommes fin octobre. J'ai fini par pouvoir monter ma commode. L'exercice en lui-même m'a pris une demi-heure, environ. Mais les échanges avec le Service de livraison puis le SAV ont duré plusieurs semaines.

Et le meilleur, c'est que je n'ai toujours pas été recontacté. Toujours aucune nouvelle. Ils m'ont proposé de rembourser la moitié des frais de livraison en bons d'achat. Tu parles d'un geste commercial. Puis… silence radio.

Je vous déconseille vivement de passer commande chez IKEA, car une simple recherche Google vous permettra de voir que je suis loin d'être un cas isolé : Ikea sait vendre des meubles, mais pas les livrer. Et leur service après vente est encore plus calamiteux - pour ce que j'en ai vu - que leur service de livraison à domicile. Vous êtes prévenus.

Commentaires

  1. Il faut aller chez maisons du monde! Ils sont supers pour ca!

    RépondreSupprimer
  2. En lisant ton très bo' text, j'me pose une question : as-tu pris une douche le 13 septembre 2014?

    RépondreSupprimer
  3. Le diable est dans les détails, n'est-ce pas ? :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Les vagues