Prendre Du Recul Pour Mieux Bloguer

Pour innover, créer, inventer, il est essentiel de prendre du recul, de changer sa manière de voir les choses. Sans cette rupture, que certains publicitaires - et pas des moindres - appellent disruption, il n'est pas d'innovation possible

Savoir voir différemment

Cet impératif là se retrouve également quand on tient un blog. L'objectif est bien de marquer une pause, de prendre la distance nécessaire, pour revenir sur tel événement, pour exprimer telle idée.  L'oiseau de Minerve (la chouette) qui prend son envol à la tombée de la nuit pour mieux revenir sur le monde, et qui est le symbole de la philosophie, pourrait tout autant incarner le blogging. 

Face à la page blanche d'un billet à écrire, on est amené à prendre du recul, et à réfléchir. C'est un exercice intéressant, que l'on ne soupçonne pas directement, quand on n'a pas encore créé de blog. S'imposer des moments de réflexion, des prises de distance par rapport à son activité, par rapport au monde, ou par rapport à sa vie. Voir les choses sous un angle nouveau est toujours salutaire, d'ailleurs.


Parfois, cela permet de figer une idée. Elle nous passe par la tête, comme tant d'autres, mais en la couchant sur le papier, on s'en souvient ensuite plus aisément.

Ajouter des cordes à son arc

Plusieurs idées - engendrées par ce blog, depuis sa création en 2009 - me reviennent ainsi régulièrement. 
En vrac, je pourrais en citer quelques unes :
Au cours d'une discussion, ces idées rejaillissent avec beaucoup plus de force que si je ne les avais pas écrites sur ce blog, un jour.
Le plaisir de la distanciation 

Prendre du recul procure par ailleurs un plaisir indéniable. Le plaisir de la distanciation. D'un peu plus loin, certains problèmes paraissent bien futiles.


Une fois qu'une idée est transcrite en billet de blog, il se produit ainsi un double phénomène : elle se structure, d'une part, et gagne en légèreté, surtout. Vous savez que vous avez déjà réfléchi à la question, que c'est quelque part, sur votre blog, mais aussi dans votre tête. Vous pouvez réfléchir plus en avant, ou plutôt construire une nouvelle réflexion en vous servant de ces premiers éléments. Cela vous fait progresser.

D'autant que lire d'autres blogs, d'autres articles, d'autres tweets, vous  permet aussi de prendre ce même recul. C'est toute la force d'Internet. Vous pouvez vous inspirer de tout ce que les autres créent sur la Toile.
Le moindre billet de blog, que vous avez lu, un soir, en traînant sur Internet, vous appartient.



Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Les vagues