La prochaine branche

18.9.13 Basile Segalen 0 Comments


L'oiseau frémit, bondit, abandonne instantanément sa présence sur une branche et l'emporte. Il ravit avec soi un centre du “monde”, et vole le poser ailleurs. (Je ne sais s'il choisit ou non la branche d'arrivée)”. Paul Valéry

Voilà que je change de branche, à mon tour. J'emporte avec moi ce centre du “monde” pour le poser ailleurs. C'est, je crois, ce qui se passe lorsque l'on change d'époque, au cours de sa vie. Un nouveau chapitre, une nouvelle page blanche à écrire, ou à dessiner.

“Repartir de zéro”, “faire table rase du passé”, ne sont pas des expressions qui conviennent, en l'occurrence. Il ne s'agit pas de tout effacer, pour tout recommencer - comportement stérile d'adolescent ou d'amnésique. Il s'agit bien de changer de branche, et, pour ce faire, de prendre son envol.


Je rassemble mes bagages, c'est-à-dire tout ce qui fait celui que je suis. Je range mes affaires. Je fais le point sur mon idéal, sur celui que je veux devenir. Je me concentre sur l'essentiel, sur ce qui importe véritablement.

Puis je songe à la prochaine branche sur laquelle je viendrai me poser.
Et ce qui est bien, avec le monde tel qu'il est, c'est qu'on en trouve de bien jolies.

Nathanaël vient de partager la vidéo ci-dessous sur Facebook, qui tombe à pic, comme on dit. Une caméra Go-Pro embarquée sur le dos d'un Aigle. Nous vivons une époque formidable :





0 commentaires: