États-Unis : qu'attendent-ils ?

32 000 personnes périssent chaque année aux États-Unis à cause des armes à feu. 32 000 personnes. Plus de 80 individus, tous les jours. 80 personnalités, 80 consciences, 80 histoires, 80 citoyens dont la mort endeuille nécessairement des dizaines de famille, tous les jours.

Il est temps que les États-Unis se réveillent. Il est temps que les Américains reviennent sur certains points de leur constitution. Nous sommes au XXIe siècle. Le temps du Far West, de la liberté de porter une arme, de la barbarie constitutionnalisée, doit s'interrompre.

Cœur brisé

Nos cœurs sont brisés”, a affirmé Obama, suite à la récente tuerie dans le Connecticut. Il est temps, il est plus que temps, que des actes politiques soient engagés.

Il y a quelques années, dans la série The West Wing, cet argumentaire m'avait déjà marqué. Je vous le partage aujourd'hui.


"I do know that if you combine the populations of Great Britain, France, Germany, Japan, Switzerland, Sweden, Denmark, and Australia, you've got a population roughly the size of the United States. We had 32,000 gun deaths last year and they had 112. Do you think it's because Americans are more homicidal by nature? Or do you think it's because those guys have gun control laws?"

Qu'attendent-ils ?

Mise à jour :
Le compte Twitter @gundeaths publie l'histoire qui se cache derrière chaque nouveau mort par balle, aux États-Unis, depuis cette tuerie.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Du nœud au dénouement