Se représenter la vie future

Il est particulièrement difficile de se figurer la vie de nos ancêtres
Une vie sans eau courante, sans électricité. Il y a quelques générations à peine pourtant, les toilettes étaient au fond du jardin, et il fallait aller chercher l'eau au fond du puits. On s'éclairait à la bougie. Pour illuminer les rues, il fallait qu'un allumeur de réverbères soit présent matin et soir. 
Le téléphone existait tout juste. Il n'y avait pas de télévision, pas d'ordinateur, pas d'Internet. Pas de machines à laver. Pas de micro-ondes.

Un jour, ce sera notre tour. Nous sommes les ancêtres des générations futures. Notre vie actuelle sera probablement aussi difficile à imaginer. Pourtant, tout paraît si simple aujourd'hui. Cuisiner, se laver, se divertir… La vie domestique est beaucoup moins laborieuse qu'auparavant.

Demain est un autre jour

Comment sera l'habitation du futur ? Moins énergivore, sans doute. Connectée, sûrement. Les murs seront tactiles, réactifs. Tous les objets seront plus “intelligents”. Les appareils ménagers adapteront leur fonctionnement à la consommation générale du quartier, de la ville, du pays. Pour une meilleure répartition globale. Différentes données pourront être récoltées, emmagasinées, et transmises à des acteurs extérieurs, le cas échéant.

Et les enfants des enfants de nos petits-enfants ne comprendront sans doute pas notre quotidien. Ils s'interrogeront : “comment vivre sans toutes ces choses qui nous semblent aussi indispensables aujourd'hui” ? 
Et ils imagineront à leur tour une nouvelle vie encore plus futuriste. Car nous aimons de temps en temps nous représenter la vie future. 
Et çà, les publicitaires l'ont bien compris.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Du nœud au dénouement