Surprise

Je ne m'y attendais pas. Vraiment pas. Bien sûr, comme chaque année depuis mon dernier et jusque là seul anniversaire surprise, j'étais un peu paranoïaque. Mais après six ans de suspicion, aux alentours du 23 juillet, j'avais fini par baisser la garde. En plein été, de toute façon, c'était difficile d'imaginer qu'un nombre suffisant de personnes pouvait se rassembler pour me surprendre.  

Et pourtant.
Pourtant voilà que, sur le pont des arts, mes amis m'attendaient pour me souhaiter “joyeux anniversaire”. J'étais avec Julie, ne sentant rien venir, et ne voyant littéralement rien arriver - et pour cause, ma myopie ne s'est pas atténuée au fil du temps - j'entendis soudain à quelques mètres devant moi, sur ma gauche, le chœur de mes amis. 
Une très bonne soirée s'ensuivit. 
C'est toujours très agréable de voir des amis appartenant à différentes périodes et différents lieux de sa vie se rassembler. C'est d'ailleurs ce qui fait, sans doute, toute la magie des anniversaires surprises.

Je me lève ce matin, un vendredi qui plus est, à quelques heures du week-end, heureux et reconnaissant. Merci à tous pour cette très agréable surprise. Merci de réveiller ma paranoïa pour les dix années à venir… car au fond, c'est une douce paranoïa. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Du nœud au dénouement