Mano solo, merci.

Je l'avais découvert tard. Grâce à Julie principalement. J'ai eu du mal à entrer dans son univers, à me faire à ses chansons. Désormais, elles me transportent presque toujours lorsque je les écoute. Mano Solo était un artiste qui aimait la vie, à en crever. Pour ça, merci.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Message reçu, message lu : le cauchemar moderne

La foule familière de passants inconnus

Du nœud au dénouement